Café Littéraire

Café-lecture – Samedi 26 novembre

Le prochain café-lecture « Des livres et vos mots » aura lieu samedi 26 novembre.

De 10h15 à 12h, rendez-vous en bibliothèque où Rose vous attend pour discuter de vos dernières lectures autour d’un café.

 



Publicité
Café Littéraire

Compte-rendu du café-lecture du samedi 14 mai 2022

Etaient présents à notre rendez vous : Christine, Isabelle, Myriam, Jacques, Maryline et Françoise.

 

MYRIAM
« HISTOIRE DE MA VIE » livre de Georges Sand.
Ce livre a déjà été abordé dans notre précédent Café Lecture. Myriam a tenu à le relire car pour elle des passages portaient à interrogation. C’est donc avec une vision plus élargie qu’elle nous a reparlé de ce livre et plus particulièrement de l’aspect revendication de la situation émancipée de l’auteure.
Décors et illustrations réalisés par l’atelier de St Georges. Publié en 1855, c’est un recueil sous forme autobiographique de Georges Sand.
Myriam a aimé ce livre qui revient sur les épisodes qui ont marqué la vie de G. Sand et plus particulièrement sa relation avec sa grand-mère et sa mère.
L’écriture est fluide, le récit bien mené, sans lourdeur sur les faits. Cette démarche permet de se remémorer l’histoire de cette écrivaine.

 

ISABELLE

« LES AMBITIEUSES » de Virginie Girod
Ce livre, qui nous a servi de référence lors de la Journée des Droits des Femmes revient sur le destin exceptionnel de 40 femmes qui ont marqué l’Histoire par leur volonté profonde d’exister afin d’être des femmes heureuses. De Cléopâtre, en passant par Aliénor d’Aquitaine, Louise Michel, Sarah Bernhardt, Joséphine Baker , Simone Veil et bien d’autres que nous ne pourrons pas citées, voici des portraits de femmes qui ont osé être elles-mêmes et ont ouvert la voie à d’autres femmes dans tous les domaines.

« L’AFFAIRE ALASKA SANDERS » de Joël Dicker

6ème roman de l’auteur, celui-ci clôt la trilogie commencée avec « La vérité sur l’affaire Harry Quebert », puis « Le livre des Baltimore ». Cette trilogie écrite dans l’ordre chronologique peut se lire indépendamment de cet ordre. Isabelle l’a trouvé captivante.

 

JACQUES

Trilogie « LES MAITRES D’ÉCOSSE » de Robyn Young. Tome 1 : « INSURRECTION » – Tome 2 : « RENÉGAT » Tome 3 : « AVENEMENT »

Les Maîtres de l’Écosse retrace  l’histoire de diverses familles écossaises qui luttèrent inlassablement pour le pouvoir et le trône.

LES AVENTURES DE THOMAS KYDD de Stockwin Julian

 

CHRISTINE

Christine nous a amenés vers des randos occitanes, des livres de magie et de métamorphoses. Un exemple : « LA RENARDE » de Max Roqueta (Max Rouquette). Un livre merveilleusement bien écrit. Livre sur une renarde enfermée qui n’est autre qu’une femme. Ce livre a inspiré Christine qui en a fait une aquarelle ainsi qu’un poème.

« SYLVA » VERCOS de Jean Bruller aux  cahiers rouges chez Grasset

Ce conte philosophique nous raconte  l’histoire d’une chasse à courre. Les chiens vont débusquer une renarde (tiens encore une…..) Celle-ci va se réfugier chez un fermier, mais la renarde se transformera en femme sauvage dans un corps désirable. Le fermier arrivera-t-il à apprivoiser cet être hybride ? Christine nous conseille cette lecture qui nous guidera vers d’autres contrées.

« DAVID GARDNETTE » Cette fois-ci, c’est la femme qui devient renarde. Nous sommes toujours dans la fable de la condition humaine. Un livre envoutant

 

FRANÇOISE

« LA DÉCISION » de Karine Tuil

Karine Tuil nous entraîne dans le monde des juges d’instruction et au cœur de l’âme humaine autour d’un sujet grave, l’anti-terrorisme. Un aller sans retour où l’écriture fluide et bien construite nous fait vivre une histoire captivante.

« GLEN AFFRIC » de Karine Giebel

A travers ce drame social psychologique, l’auteur nous emporte dans un roman sombre, trash mais très émouvant. A lire sans retenue.

« RÈGNE ANIMAL » – « UNE ÉDUCATION LIBERTINE » – « LE FILS DE L’HOMME »  de Jean-Baptiste Del AMo

Café Littéraire

Compte-rendu du café-lecture du samedi 12 mars 2022

Marie Jo, Myriam, Isabelle, Maryline, Patricia et Rose étaient présentes

 

MYRIAM

  • HISTOIRE DE MA VIE livre de Georges Sand.

Décors et illustrations réalisées par l’atelier de St Georges, publié en 1855, c’est un recueil sous forme autobiographique de Georges Sand.

Myriam a aimé ce livre qui revient sur les épisodes qui ont marqué la vie de G. Sand et plus particulièrement sa relation avec sa grand-mère et sa mère.

L’écriture est fluide, le récit bien mené sans lourdeur sur les faits.

Pour Myriam, c’est une démarche afin de se remémorer l’histoire de cette écrivaine.

 

ISABELLE

  • TOUT LE BLEU DU CIEL de Mélissa Da Costa

Atteint d’une maladie incurable, un jeune homme choisit de vivre son dernier voyage en étant accompagné.  C’est un véritable road movie au cours duquel vont se mêler toutes sortes de sentiments. Malgré le côté tragique, c’est une belle histoire entre deux personnes.

 

MARIE JO

  • NUMERO DEUX de David Foenkinos

Marie Jo nous recommande ce livre. C’est l’histoire fascinante d’un jeune homme dont la vie va basculer suite à un casting raté. Foenkinos aborde dans ce livre la place du second et l’impact que cela peut avoir sur sa vie future. L’écriture est fluide et le récit bien construit.

  • MADEMOISELLE DE MONTCLERT OU LES VERTUS DU LIBERTINAGE de Robert-Michel Degrima

A travers son premier roman, l’auteur traite avec humour et légèreté  le parcours initiatique de cette jeune femme lors de sa vie en France puis tout au long de son long voyage pour les Antilles dans l’univers du XVIII siècle. C’est dans un univers frivole, où le faste domine, que  l’auteur nous emmène. Marie Jo nous le recommande sans retenue.

 

PATRICIA

  • LE PAYS DES AUTRES de Leïla Slimani : 1er tome

L’histoire de ce couple déraciné se déroule de 1944 à 1955 au Maroc dans une ambiance de tensions et de violences qui précéderont l’indépendance. Tous les personnages de ce roman, sont décalés et vivent en quelque sorte dans le « Pays des autres ». Patricia nous recommande ce roman, dont l’auteure fait revivre une époque avec beaucoup de justesse et d’humanité.

  • CHAVIRER de Lola Lafon

C’est l’histoire d’une jeune fille nommée Cléo qui veut devenir danseuse de modern jazz et va tomber dans un piège de pervers pédophile, tragédie qui va transformer sa vie. Ce n’est pas un récit linéaire que nous offre l’auteure mais des come back permanents du passé au présent qui construisent cette histoire.

Café Littéraire

Compte-rendu du café-lecture du samedi 12 février 2022

Marie-Jo, Myriam, Maryline et Isabelle étaient présentes à ce Café Lecture abordé avec beaucoup plus de souplesse en termes de directives sanitaires.

Notre souhait est que la vie reprenne son cours normal et que nos adhérents, anciens et nouveaux, soient plus nombreux à notre prochain rendez-vous du mois de mars.

 

MARIE-JO

  • « Les larmes noires sur la terre» de Sandrine Colette
  • « Le meilleur de nos fils» de Donna Léon
  • « Pour un instant d’éternité» de Gilles Legardinier

Ce dernier roman, un pavé de 630 pages, qualifié de littérature « populaire » est un roman « fouillé », avec une écriture fluide. Au sommet de son talent, Gilles Legardinier, nous entraîne dans le Paris des années de l’exposition universelle de 1889 et de sa fameuse tour Eiffel. Les détails historiques et géographiques foisonnent dans une ambiance magique et complètement hors du temps,  une aventure étonnante à travers un voyage dans le temps. Marie Jo nous conseille vivement ce livre.

 

MARYLINE

  • « Antonia, la cheffe d’orchestre» de Maria Peters

A travers cette histoire vraie mais romancée, l’auteur nous décrit la vie et les difficultés que cette femme, Antonia Brico a rencontrés pour arriver à concrétiser ses rêves de devenir cheffe d’orchestre au début du siècle dernier, dans un monde essentiellement composé d’hommes. Un livre captivant à lire impérativement.

 

MYRIAM

  • « les vivants et les morts» de Gérard Modillat

Cette histoire fictive commence avec la fermeture définitive d’une usine de fibre plastique qui se nomme la Kos. A travers l’épopée d’un couple d’amoureux et  d’une cinquantaine de personnages, des vies entières vont voler en éclats, des destins vont se jouer. Ce roman nous entraîne dans un monde de tourments, de violences, d’insurrections. Les sentiments tels que l’abattement, l’écœurement des ouvriers, la révolte sont les maîtres mots. Le monde de la finance aura-t-il le mot de la fin ? A vous de lire et de découvrir ce roman qui vous tiendra en haleine.

ROSE

  • «Trois » de Valérie Perrin

Un petit bijou de littérature. Valérie Perrin, comme à l’accoutumée, nous envoûte avec son écriture délicate qui magnifie l’histoire d’une amitié entre trois adolescents, à travers le temps. L’amitié perdurera-t-elle toute la vie et face à la mort ? Une histoire captivante à lire.

 

  • « Numéro deux» de David Foenkinos

Ils étaient DEUX, oui deux à avoir été choisis lors du casting de Harry Potter parmi des centaines d’autres. Cette histoire tirée d’un fait tout à fait réel puis romancée par la suite traite du sujet de la place de second, celui qui n’a pas été choisi. Ce roman raconte l’histoire de ce second mais aussi de tous les numéros deux, nombreux dans tous les domaines ; ces numéros deux qui doivent accepter cet échec et apprendre à rebondir.  Un roman fabuleux.

ISABELLE : Bienvenue à Isabelle, nouvellement arrivée dans notre groupe lecture,  et venue nous écouter et échanger sur des lectures passées.

Café Littéraire

Compte-rendu du café-lecture du samedi 11 décembre 2021

Une pensée pour un écrivain que nous aimions particulièrement en la personne de Jean Paul Didierlaurent, auteur du « Liseur du 6h27 », de la « fissure », « du reste de leur vie » etc…. qui vient de nous quitter.
Sa maison d’édition indique : « Pendant dix ans, Jean Paul Didierlaurent a illuminé l’équipe par sa gentillesse et son humilité et par son talent unique et profond d’écrivain populaire »

Maryline, Myriam, Marie Joe et Rose ont abordé les livres suivants :

MYRIAM

➢ « Mille femmes blanches » ➢ « Vengeances des mères » ➢ « Les amazones » de Jim Fergus

A travers cette trilogie, l’auteur nous fait voyager au XIVème siècle à travers des aventures absolument époustouflantes. Ces romans basés sur des faits réels de l’histoire américaine, nous entraînent chez le peuple cheyenne.
Myriam a trouvé cette trilogie captivante, voire addictive. Malgré le grand nombre de pages qui pourrait rebuter un peu, ces trois romans se lisent facilement grâce à une écriture fluide et fouillée. A lire sans modération.

MARYLINE
➢ « Une femme blessée » de Marina Carrère d’Encausse
Un livre émouvant et bouleversant qui dresse le portrait d’une femme grièvement brulée. Celle-ci arrive à l’hôpital certainement victime de Sati.

A travers ce récit, l’auteure revient sur la condition féminine au Kurdistan irakien et aborde le thème de l’existence des femmes, des crimes d’honneur et de leur place dans cette société où bien souvent elles sont oubliées. Murées dans le silence, elles avancent telles des ombres.
Lire la suite « Compte-rendu du café-lecture du samedi 11 décembre 2021 »

Café Littéraire

Compte-rendu « Des livres et vos mots » du samedi 23 octobre 2021

Etaient présents Maryline, Patricia, Jean, Françoise, Myriam, Marie Jo et Rose

Voici les coups de cœur de ce rendez-vous :

JEAN

  • « Là où chantent les écrevisses » de Delia Owens

L’histoire se passe dans la grande majorité dans les marées de la Caroline du Nord. En personnage principal une petite fille du nom de Kia, qui lutte pour survivre seule dans un monde cruel. Jean a trouvé ce roman envoûtant, réconfortant. Une intrigue Amour/amitié.

  • « Fille de la mer » de Mary Lynn Bracht

L’histoire se déroule sur l’île de Jeju au Sud de la Corée.  Récit de deux femmes Hana et Emi violemment séparée. Le récit nous plonge dans de l’histoire de la seconde guerre mondiale en Asie et nous rappelle le destin  de ces femmes coréennes, enlevées afin de réconforter les soldats en Mandchourie.

C’est un livre dur mais attachant, qui met l’accent sur un travail de mémoire considérable, alternant entre le récit d’Hana en 1943 et celui d’Emi en 2011.

 

PATRICIA

  • « Les amazones », 3ème tome après « Mille femmes blanches » et « La vengeance des mères » de Jim Fergus

Récit bouleversant de ces femmes fortes et rebelles qui prirent les armes afin de livrer bataille. Patricia le définit comme  une épopée romanesque à travers l’histoire des Etats Unis de génération en génération

Un livre époustouflant et fascinant qu’elle nous recommande.

  • « Une joie féroce » de Sorj Chalandon

L’histoire de quatre femmes cancéreuses qui se retrouvent ensemble en chimiothérapie.

Echanges bouleversants sur la vie, les soins, l’hôpital et les désirs de chacune. Récits attendrissants et touchants où l’urgence absolue est d’exister à tout prix. En cette journée d’octobre ROSE, ce livre présenté par Patricia est un bel hommage à ces femmes qui se battent au quotidien pour survivre.

  • « Premier sang » d Amélie Nothomb

Ce trentième et dernier roman de l’auteure est un roman autobiographique qui parle de son père mort en 2020. A travers celui-ci, elle lui redonne vie. Un éloge funèbre de son père qui se termine avec sa naissance.

Lire la suite « Compte-rendu « Des livres et vos mots » du samedi 23 octobre 2021″

Café Littéraire

Compte-rendu café-lecture « Des livres et vos mots » du samedi 10 octobre 2020

Etaient présentes : Roselyne, Patricia, Maryline, Françoise Myriam et Rose

Petit message « Pour des raisons liées à la situation sanitaire actuelle, notre rendez-vous  mensuel a du être limité à peu de personnes. De belles lectures ont été proposées afin d’atténuer au mieux cette période difficile. Que les lectures proposées vous aident à  voyager !            Rose

ROSELYNE :

  • « Contes des sages de l’Inde» de Henri Gougaud

On le reconnaît à sa forme allongée et à son petit format. Ce livre regroupe plusieurs contes d’inspiration de l’Inde. Petit livre de chevet à la présence douce et discrète qui vous mènera vers une réflexion personnelle. Un livre à usage personnel à lire avec sagesse.

  • « Virelangues» : extrait de Marielle de Miribel, Médiadix, Expression orale.

On les appelle aussi « fourche-langue » ; Roselyne nous a proposé ces suites de mots

Ou jeux de mots qui  permettent d’acquérir une prononciation ou une diction agile. C’est avant tout  un exercice ludique.  Ces  mots difficiles à articuler vous réservent des surprises mais vous permettront certainement d’acquérir une meilleure élocution. Livre ludique à  lire tout en riant.

 

PATRICIA

  • « Le dernier Amour de Baba Dounia»  de Alina Bronsky chez Actes Sud

Patricia le définit comme un roman noir et parfois anxiogène. L’histoire se déroule dans les alentours de Tchernobyl après l’accident nucléaire où les villages se repeuplent clandestinement. L’auteur aborde des sujets aussi graves que la vieillesse, la solitude, les luttes intergénérationnelles mais avec tellement d’humour, de fantaisie et de légèreté qu’il en arrive à dédramatiser les sujets les plus graves liés à la catastrophe nucléaire.

  • « Today we live » roman d’Emmanuelle Pirotte

C’est l’histoire d’une  petite  fille juive confiée par un curé à deux soldats pendant la seconde guerre mondiale  lors de la contre-offensive. Ces deux soldats sont en fait deux SS  infiltrés. Malgré un sujet tragique, Patricia a trouvé ce roman palpitant et romanesque. A lire impérativement.

  • « La mère Morte » de Blandine de Caunes

Ce livre écrit par Blandine de Caunes, fille de Benoite Groult raconte la maladie d’Alzheimer dont sa mère souffrait. Elle y décrit tous les stades de la maladie.

Patricia décrit ce livre comme un livre bouleversant fort en émotions.

Lire la suite « Compte-rendu café-lecture « Des livres et vos mots » du samedi 10 octobre 2020″

Café Littéraire

Compte-rendu du café-lecture « DES LIVRES ET VOS MOTS » du 13 juin 2020

Étaient présents : Françoise, Maryline, Christine, Myriam, Katia, et Rose.

Notre citation :

« Si on savait quelque chose de ce qu’on va écrire, avant de le faire, avant de l’écrire, on n’écrirait jamais. Ce ne serait pas la peine.

                                                                                                    Écrire – Marguerite Duras

 

FRANÇOISE

  • « LE MIROIR DE NOS PEINES» de Pierre Lemaître

Françoise le définit comme étant « génial ». Une histoire qui vous tient en haleine. C’est le 3ème roman et le dernier roman d’une trilogie romanesque « Les enfants du désastre ». L’histoire se déroule en France en 1940. Louise, jeune fille jetée sur les routes de l’exode part à la recherche d’un frère dont elle ne connait rien. L’écriture est fouillée, les détails historiques foisonnent. L’histoire est palpitante. Livre à dévorer littéralement.

  • « SATAN ETAIT UN ANGE  » thriller/policier de Karine Giebel

Françoise a particulièrement aimé ce roman  qui raconte l’histoire de Paul, un riche avocat condamné par la maladie qui plaque tout et part à l’aventure,  et Paul autostoppeur. Leurs routes vont se rencontrer. A travers ce roman sombre, les deux hommes abordent la question du temps qui passe et les questions existentielles. Un road trip extrêmement bien mené.

  •  « FERMER LES YEUX » policier de Antoine Renand

Françoise nous recommande ce thriller qui vous procurera frissons et angoisses. C’est l’histoire d’un inspecteur de police à la retraite, d’un auteur  et d’une brillante avocate entièrement dévouée à la défense de son client. Elle est persuadée que celui-ci a été victime d’une erreur judiciaire et revient sur une affaire vieille de plus de 15 ans.  A ne pas lire tard le soir, nuit blanche assurée.

 

CHRISTINE

  • « CONTES ET NOUVEAUX CONTES de la montagne » de Miguel Torga

Christine nous recommande vivement ce livre de recueils écrit en 1939. Ces 45 nouvelles décrivent avec beaucoup de réalisme la dureté de la vie rurale des montagnes du Nord au Portugal. C’est avec une écriture très juste et  pointue que l’auteur nous décrit ce  monde hostile, clairsemé de peines et de quelques joies. Ce roman été censuré à l’époque par le régime politique en place. Afin d’exister il a été publié et imprimé au Portugal

  • « SOIE » de Alessandro Baricco

Christine définit ce roman comme étant la délicatesse et la douceur par excellence.    Les propos de l’auteur ne sont qu’Amour. Aussi doux que la soie.

L’histoire a pour point de départ les Cévennes en 1861. Dans ce roman d’une grande intensité l’auteur retrace le voyage incroyable de Hervé Joncour qui achète et vend des œufs de soie, de la Syrie, en passant par l’Egypte et bien d’autres pays. A la clef une belle histoire d’amour. A lire sans retenue aucune.

Lire la suite « Compte-rendu du café-lecture « DES LIVRES ET VOS MOTS » du 13 juin 2020″

Café Littéraire

Compte-rendu « Des livres et vos mots » du samedi 14 décembre 2019

Étaient présents : Jean, Patricia, Françoise, Maryline , Myriam, Eliane et Rose.

Notre citation : « il y a des jours, des mois, des années interminables où il ne se passe presque rien. Il y a des minutes et des secondes qui contiennent tout un monde ».  Jean d’Ormesson

 JEAN :

  • « LÉGENDE D’UN DORMEUR ÉVEILLÉ »  de Gaëlle NOHANT

Déjà abordé dans notre Café Lecture de novembre, Jean a trouvé ce roman très intéressant dans le foisonnement des rencontres réalisées ; On y croise Prévert, Aragon, Picasso, et bien d’autres. L’écriture est fluide et belle. Le récit vous donne envie de rêver.

  • « LA FAUTE A FIDEL» de Domitilla CALAMAI

C’est un véritable bouleversement qui va se produire au sein de cette famille bourgeoise, heureuse et insouciante. L’harmonie de celle-ci va être bouleversée à jamais par des remous politiques. Ottavia, petit fille insouciante de huit ans va voir sa vie chavirer et va être ballotée entre les discours contradictoires des siens

Jean qualifie ce livre de prenant, bouleversant et parfois traité avec un humour involontaire. Le récit est ponctué de rappels historiques et nous amène en Italie dans les années 60/68.  Un bon moment de lecture. Jean nous le recommande vivement.

 

PATRICIA

  • « GABRIELLE» des sœurs  Anne et Claire BEREST. Livre récompensé par le Prix Grands Destins.

Ce roman autobiographique, s’est inspiré de la vie tumultueuse de l’arrière grand-mère des deux auteures, qui fût l’épouse du peintre Francis Picabia. Le livre qui porte son prénom (Gabrielle Buffet) est un livre empreint de liberté et de féminisme, qui met l’accent sur la passion amoureuse et la vie hors norme de cette femme qui joua dans l’ombre un rôle essentiel dans l’art abstrait à une époque totalement folle.  Elle fût  tour à tour l’amie de Guillaume Apollinaire et la maîtresse du peintre Marcel Duchamp. Un beau roman écrit avec une grande sensibilité que nous invite à lire Patricia.

  • « L’ÉCHANGE DES PRINCESSES «  de Chantal THOMAS

Patricia nous recommande particulièrement ce roman historique, un épisode singulier,  basé sur l’idée originale d’un échange de princesses entre la France et l’Espagne afin de consolider la paix entre les deux pays après des années de guerre.  Philippe d’Orléans, marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne. Louis XV, lui, doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans.

L’écriture est belle et le récit enrichissant. Il nous éclaire sur les us et coutumes de la Cour, les complots et les rivalités. C’est un roman à « huit clos » ou les personnages évoluent dans un bulle sociale très restreinte et privée de tout contact avec la réalité existentielle. C’est aussi le récit d’un destin tragique de deux jeunes filles de haut lignage.

Lire la suite « Compte-rendu « Des livres et vos mots » du samedi 14 décembre 2019″